Yves Klein x Ressource

Yves Klein

1928
Le ciel bleu de Nice voit naître un artiste qui lui rendra hommage tout au long de sa vie : Yves Klein.

1954
A 26 ans, ce fils d’artistes peintres qui avait comme première vocation d’être judoka, décide de consacrer sa vie à l’Art.

LA MONOCHROMIE
Animé par l’idée de « libérer la couleur de la prison de la ligne », Yves Klein se tourne vers la monochromie. C’est pour lui la seule manière de peindre permettant de « voir ce que l’absolu avait de visible ».
Privilégiant l’expression de la sensibilité plus que la figuration dans la forme, Yves Klein va au-delà de toute représentation artistique et conçoit l’œuvre d’art comme la trace de la communication de l’artiste avec le monde.

LA PASSION DU BLEU
Selon Yves Klein, « Le bleu n’a pas de dimension, il est hors dimension, tandis que les autres couleurs, elles, en ont. Toutes les couleurs amènent des associations d’idées concrètes. Tandis que le bleu rappelle tout au plus la mer et le ciel, ce qu’il y a de plus abstrait dans la nature tangible et visible ». Le bleu deviendra ainsi sa signature.

1957, CRÉATION DE L’IKB
Yves Klein crée l’International Klein Blue. De ce « bleu plus que bleu » irradie une vibration colorée qui n’engage pas seulement le regard du spectateur, « c’est l’esprit qui voit avec les yeux ».

1962, UNE ÉTOILE DE PLUS DANS LE CIEL DE NICE

La vie d’Yves Klein aura été celle d’une étoile filante : une quête de liberté et une audace qui marqueront considérablement le monde de l’Art.

Collection(s)
Yves Klein® x Ressource

Nombre de teintes
1 teinte

Profession
Artiste

Site internet
www.yvesklein.com

Recommandation Ressource
Cette teinte si spéciale et qui se démarque tant des autres bleus, n’est pas seulement couleur, elle est aussi lumière et matière. Il était donc primordial pour Ressource de mettre au point un procédé innovant pour retrouver cet éclat extraordinaire.
Pour ce faire, Ressource s’est inspirée du travail et des recherches d’Yves Klein. Le laboratoire Ressource a mis au point un procédé en 2 étapes indissociables : une sous couche spécialement développée et comparable à l’action du liant « Le ciel bleu est ma première œuvre d’art » qu’Yves Klein utilisait.

De « ce bleu, plus que bleu », irradie une vibration colorée. Hors du commun, il n’engage pas seulement le regard du spectateur, c’est l’esprit qui voit avec les yeux.