Yves Klein

En hommage à l’artiste, qui aurait eu 90 ans cette année, Ressource crée la peinture Yves Klein® inspirée du célèbre IKB (International Klein Blue). L’artisanat comme point de départ, l’ancrage provençal, la recherche sur la couleur dans sa matière et son rendu visuel, le savoir-faire technique sont autant de valeurs communes qui ont rendu ce partenariat évident.

Collection Yves Klein

1 teinte

L’artisanat comme point de départ, l’ancrage provençal, la recherche sur la couleur dans sa matière et son rendu visuel, le savoir-faire technique sont autant de valeurs communes qui ont rendu ce partenariat évident.

Pour les 20 ans de la Maison Ressource, qui a toujours placé des rencontres fortes au coeur de sa créativité et de ses collections, cette collaboration inédite et symbolique affirme une fois de plus son engagement et son soutien au milieu de l’Art et de la Création.

Cliquez sur l’échantillon ci-dessous afin de découvrir la page de la teinte Yves Klein® ainsi que les mises en situation.

Yves Klein x Ressource Teinte Yves Klein®

D’où vient la fascination d’Yves Klein pour le Bleu ?
Dès son enfance, Yves Klein est fasciné par le ciel bleu de la Méditerranée, au point d’en vouloir aux oiseaux “qui essayaient de faire des trous dans la plus belle et la plus grande de mes oeuvres”.
A l’âge de 19 ans, sur la plage de Nice, lui et deux de ses amis choisissent de « se partager le monde »: à Armand revient la terre et ses richesses, à Claude Pascal l’air, et à Yves le ciel et son infini. Depuis cette nuit de 1947, le bleu couleur du ciel, de l’espace et de l’infini devient la couleur d’Yves Klein.

En quoi le Bleu d’Yves Klein est-il si particulier ?
En 1956, à l’âge de 28 ans, Yves Klein sélectionne le pigment bleu outremer, extrêmement saturé, qui est selon lui « la plus parfaite expression du bleu ».
Yves Klein est fasciné par le pigment pur, mat et lumineux, d’une intensité incomparable. Essence même de la peinture, poudre volatile, insaisissable et fragile, le pigment exprime selon l’artiste « la sensibilité picturale à l’état pur ».
Les liants traditionnels qui permettaient de fixer les pigments sur le support altéraient toujours leur éclat. Avec l’aide d’un chimiste, Yves Klein parvient à mettre au point un médium qui se rétracte en séchant, laissant ainsi apparaître le pigment pur. Le bleu outremer est ainsi perçu dans toute son identité originelle. C’est ce fameux liant qui confère à la peinture toute sa luminosité.
Cette invention est nommée IKB « International Klein Blue » et a été déposée à l’INPI en 1960.
De « ce bleu, plus que bleu », irradie une vibration colorée. Hors du commun, il n’engage pas seulement le regard du spectateur, c’est l’esprit qui voit avec les yeux.
Alors que les artistes utilisent la couleur comme un phénomène purement optique, Yves Klein lui donne une dimension spirituelle et métaphysique.

Comment s’est passée la rencontre entre Yves Klein et Ressource ?
Pour les 90 ans d’Yves Klein, lorsque les Archives Yves Klein ont souhaité développer la peinture bleu outremer créé par Yves Klein, leur choix s’est tout naturellement porté sur le fabricant français Ressource.
L’artisanat comme point de départ, l’ancrage provençal, la recherche de la couleur dans sa matière et son rendu visuel, sans oublier la maîtrise de la teinte et de sa sensation par la technique.
Ces raisons ont fait de Ressource le fabricant idéal capable de développer une peinture qualitative restituant de manière stable le fameux Bleu Outremer. Pour Ressource, la peinture est un art qui se nourrit de culture et d’histoire autant que de l’esprit de son époque. Développer la plus célèbre des couleurs de l’histoire de l’Art en peinture murale était un défi passionnant.

Comment Ressource a mis au point la teinte Yves Klein® ?
Cette teinte si spéciale et qui se démarque tant des autres bleus, n’est pas seulement couleur, elle est aussi lumière et matière. Il était donc primordial pour Ressource de mettre au point un procédé innovant pour retrouver cet éclat extraordinaire.
Pour ce faire, Ressource s’est inspirée du travail et des recherches d’Yves Klein. Le laboratoire Ressource a mis au point un procédé en 2 étapes indissociables : une sous couche spécialement développée et comparable à l’action du liant qu’Yves Klein utilisait. Elle permet grâce à sa rugosité de fixer le pigment et de restituer toute l’intensité de la peinture appliquée dans un second temps.
Tout comme l’ensemble de la gamme Ressource, la peinture Yves Klein® respecte les normes environnementales européennes les plus exigeantes.

La teinte Yves Klein® et la décoration ?
La mer, le ciel, sont les premières associations d’idées qui nous viennent à l’esprit quand nous pensons au bleu. Selon Yves Klein, « le bleu n’a pas de dimension, il est hors dimension », c’est dire à quel point il voyait dans le bleu à la fois un terrain et un matériau de liberté.
La teinte Yves Klein® de Ressource, a ce côté mystérieux et magique qui la rend si exceptionnelle pour une peinture. Ce bleu suprême se caractérise par sa profondeur inégalable. A l’image des monochromes d’Yves Klein, elle ouvre une nouvelle dimension à l’espace. Son aspect luminescent en fait une teinte radieuse qui apportera lumière à tous les espaces.
Cette couleur qui ne cesse de fasciner depuis sa création, a la force d’être intemporelle et de s’associer avec tous les styles. Si elle est souvent utilisée dans des contrastes forts avec du blanc, pour un esprit contemporain, sa vibration peut apporter de la force à un intérieur classique et vous serez surpris de la voir se marier à des teintes puissantes ou sobres qu’elle ponctuera par sa dimension inclassable.
Ce bleu invite à la créativité et c’est sans conteste l’essence même de son existence et du génie d’Yves Klein.

À propos d’Yves Klein

1928
Le ciel bleu de Nice voit naître un artiste qui lui rendra hommage tout au long de sa vie : Yves Klein.

1954
A 26 ans, ce fils d’artistes peintres qui avait comme première vocation d’être judoka, décide de consacrer sa vie à l’Art.

La Monochromie
Animé par l’idée de « libérer la couleur de la prison de la ligne », Yves Klein se tourne vers la monochromie. C’est pour lui la seule manière de peindre permettant de « voir ce que l’absolu avait de visible ».
Privilégiant l’expression de la sensibilité plus que la figuration dans la forme, Yves Klein va au-delà de toute représentation artistique et conçoit l’oeuvre d’art comme la trace de la communication de l’artiste avec le monde.

La Passion du Bleu
Selon Yves Klein, « Le bleu n’a pas de dimension, il est hors dimension, tandis que les autres couleurs, elles, en ont. Toutes les couleurs amènent des associations d’idées concrètes. Tandis que le bleu rappelle tout au plus la mer et le ciel, ce qu’il y a de plus abstrait dans la nature tangible et visible ». Le bleu deviendra ainsi sa signature.

1957, création de l’IKB
Yves Klein crée l’International Klein Blue. De ce « bleu plus que bleu » irradie une vibration colorée qui n’engage pas seulement le regard du spectateur, « c’est l’esprit qui voit avec les yeux ».

1962, une étoile de plus dans le ciel de Nice
La vie d’Yves Klein aura été celle d’une étoile filante : une quête de liberté et une audace qui marqueront considérablement le monde de l’Art.